Sublim World

Scroll to Info & Navigation

"Chaque jour, le travail de photographes est utilisé sans leur consentement."
Besoin d’une image? Il n’y a qu’à piger dans le Web, tout simplement! C’est ce qui est arrivé aux photographes Jonathan Robert, Mathieu Lessard et Karine Lévesque qui ont découvert que leurs photos étaient utilisées sur le site Web…. d’une autre photographe!!! Vous pouvez suivre l’histoire sur notre page Facebook.
L’union des photographes professionnels, en France, veut justement changer cette mentalité qu’ont la plupart des gens face aux images, en lançant cette campagne de publicité assez… crue disons. Voici le texte qui accompagne l’image:

Chaque jour, des photographes travaillent et témoignent de la réalité à travers leur regard. Chaque jour des photographes risquent leur vie pour nous tenir informés.
Chaque jour, des photos sont publiées sur internet, dans des journaux, des livres, des publicités, en y apportant de la valeur.
Mais le photographe continue d’être traité comme s’il ne produisait rien. Son travail n’a plus de valeur. Ce n’est pas qu’il soit mauvais ou que son travail ne vaille rien.
C’est beaucoup plus simple.
Chaque jour, ses photos sont utilisées par des milliers d’individus (presse, éditeurs, publicitaires, communicants) qui font comme s’ils les avaient trouvées par terre.
Avec cette image, nous voulons représenter la réalité économique violente, grossière et irrespectueuse que vivent les photographes. 

Un bon moyen de savoir si vos images sont utilisées sans votre consentement sur la Toile est le moteur de recherche TinEye, qui vous permet de faire une recherche inversée à partir d’une image. Avez-vous trouvé?
………………………………………………………………
PLUS D’ARTICLES
Les beautés classiques revisitées par Photoshop
La retouche pour une cause!
Paul Ripke fait une série hilarante
Oups!

"Chaque jour, le travail de photographes est utilisé sans leur consentement."

Besoin d’une image? Il n’y a qu’à piger dans le Web, tout simplement! C’est ce qui est arrivé aux photographes Jonathan RobertMathieu Lessard et Karine Lévesque qui ont découvert que leurs photos étaient utilisées sur le site Web…. d’une autre photographe!!! Vous pouvez suivre l’histoire sur notre page Facebook.

L’union des photographes professionnels, en France, veut justement changer cette mentalité qu’ont la plupart des gens face aux images, en lançant cette campagne de publicité assez… crue disons. Voici le texte qui accompagne l’image:

Chaque jour, des photographes travaillent et témoignent de la réalité à travers leur regard. Chaque jour des photographes risquent leur vie pour nous tenir informés.

Chaque jour, des photos sont publiées sur internet, dans des journaux, des livres, des publicités, en y apportant de la valeur.

Mais le photographe continue d’être traité comme s’il ne produisait rien. Son travail n’a plus de valeur. Ce n’est pas qu’il soit mauvais ou que son travail ne vaille rien.

C’est beaucoup plus simple.

Chaque jour, ses photos sont utilisées par des milliers d’individus (presse, éditeurs, publicitaires, communicants) qui font comme s’ils les avaient trouvées par terre.

Avec cette image, nous voulons représenter la réalité économique violente, grossière et irrespectueuse que vivent les photographes. 

Un bon moyen de savoir si vos images sont utilisées sans votre consentement sur la Toile est le moteur de recherche TinEye, qui vous permet de faire une recherche inversée à partir d’une image. Avez-vous trouvé?

………………………………………………………………

PLUS D’ARTICLES

Les beautés classiques revisitées par Photoshop

La retouche pour une cause!

Paul Ripke fait une série hilarante

Oups!